Focus : Un monde abandonné des dieux

« On dit que le monde a bien changé depuis ses tout premiers jours.
Au commencement, il n’y avait qu’une seule race, mais elle trahit les dieux qui lui avaient donné la vie et, en dépit du chagrin que cela leur causa, ils durent se résoudre à l’anéantir. Pour la remplacer, ils en façonnèrent cinq autres qu’ils placèrent dans le monde afin qu’elles l’habitent, et ces races furent celles du second âge : les whreinins et les saolins, les huanins, les kyrinins et les anaïns.
Un millier de milliers de fois, les étoiles tournèrent au firmament, et sous les yeux des dieux, leurs enfants prospérèrent. Des cités et des empires grandirent et retombèrent dans l’oubli, mais il advint que les huanins et les kyrinins se lassèrent de la cruauté de la race des hommes-loups, les whreinins. Contre la volonté des dieux, ils leur déclarèrent la guerre et les exterminèrent et leur race disparut, avalée par les brumes du temps et de l’histoire. Pour ce forfait, les huanins et les kyrinins reçurent le nom de races réprouvées. Ainsi, sur l’enclume de cette mauvaise action, l’espoir des dieux fut brisé ; ils virent que ce qu’ils avaient créé était imparfait et ne pouvait être amendé, que leur création était avilie par une veine de discorde et d’orgueil que rien ne pourrait jamais faire céder. Alors, ils se réunirent en conseil sur les plus hauts pics du Tan Dihrin, là où le firmament qui tourne au-dessus de la terre frotte contre les sommets et en fait jaillir des étincelles, et c’est là qu’ils prirent leur décision : ils détourneraient le regard de la faillite de leurs rêves et ne pardonneraient plus les rébellions de leurs enfants. Ils quittèrent le monde pour se retirer en des séjours qu’aucun esprit à part le leur ne peut imaginer ou concevoir, et, avec eux, beaucoup de ce qui constituait le meilleur des peuples qu’ils abandonnaient disparut.
Ainsi se termina le second âge et s’ouvrit le troisième. Et ainsi ce monde devint un monde sans dieux. C’est ce que rapportent les légendes. »

« Un récit épique de vengeances, trahisons et convoitise… une histoire intrigante et imaginative. »
— The Times

La trilogie Un Monde sans Dieux de Brian Ruckley figure d’ors et déjà parmi les classiques de la fantasy mêlant combats épiques, trahisons et politique. Première œuvre d’un auteur écossais dont on entendra sans nul doute parler dans les années à venir, cette saga n’est pas sans rappeler la série Le Trône de Fer de George R. R. Martin à laquelle elle est souvent comparée.

Un Hiver de Sang, Droit du Sang (à paraître le 29 juin) et La Chute des Thanes (à paraître le 23 novembre) forment un triptyque sombre, violent et épique qui ne laisse pas le lecteur indifférent, ceci grâce, notamment, à des personnages forts qui prennent vie sous la plume d’un auteur qui se refuse à toute forme de manichéisme.

Lire un extrait de Un Hiver de Sang.

Voici les bases historiques du monde dans lequel prend place cette tragédie sanglante :

Chronologie

Le Premier Âge

Il débuta quand les dieux façonnèrent le monde et créèrent la première race pour l’habiter.
Il prit fin lorsque la première race se souleva contre les dieux et fut détruite.

Le Second Âge

Il débuta quand les dieux créèrent les cinq races : les huanins, les kyrinins, les whreinins, les saolins et les anaïns.
Les huanins et les kyrinins déclarèrent la guerre aux whreinins et anéantirent cette race ; pour leur forfaiture, ces deux races reçurent le nom de races réprouvées et furent déchues de l’amour des dieux.
Il prit fin lorsque les dieux quittèrent le monde.

Le Troisième Âge

Il débuta dans le chaos, après le départ des dieux.

280    Avènement des royautés d’Adravane et d’Aygll.
398    Marain le Tailleur de pierres entame la construction du Haut-Bastion, à la demande des rois d’Aygll.
451    Avènement de la royauté d’Alsire. Début de l’ère des Trois royautés.
775    Les royautés huanins s’unissent contre les clans kyrinins ; c’est le début de la guerre des Réprouvés.
787    Tarcene, le roi d’Aygll, tombe entre les mains du na’kyrim Orlane qui met son esprit en esclavage ; désespérée, sa propre fille le tue.
788    Tane, l’étincelante cité des kyrinins, est prise par les armées des huanins. Les anaïns font pousser le Bois des Errances, mettant un terme à la guerre des Réprouvés.
792    La révolte de Morvain, un soulèvement contre le gouvernement faiblissant de la royauté d’Aygll, se termine sur un misérable échec, lors du siège du Haut-Bastion.
793    Le dernier monarque d’Aygll, Lerr, l’enfant roi, est assassiné à In’Vay ; l’ère des Trois royautés se termine. Les territoires d’Aygll sombrent dans le chaos. C’est le début de l’ère des tempêtes.
847    Les lignées : Kilkry, Haig, Gyre, Ayth, et Taral, sont fondées sur les anciens territoires d’Aygll qu’elles se partagent. Kulkain oc Kilkry devient le premier thane des thanes. L’ère des tempêtes prend fin.
849    Kulkain oc Kilkry prie Lorryn le na’kyrim de s’établir au Haut-Bastion pour y fonder une bibliothèque dédiée à la préservation du savoir.
852    Le dernier roi d’Alsire meurt assassiné ; le premier roi de la dynastie du Dornach s’assied sur son trône, à Evaness.
922    L’hérésie de la Route Noire fait son apparition à Kilvale ; Amanath la pêcheuse, qui en est la première prophétesse, est exécutée et les lignées déclarent cette croyance hors-la-loi.
939    Avann oc Gyre-Kilkry, thane de la lignée Gyre, se convertit au credo de la Route Noire.
940    La guerre civile éclate, divisant les lignées Kilkry entre celles qui adhèrent à la Route Noire et celles qui s’opposent à cette nouvelle croyance.
942    Après une sanglante défaite à la bataille de Kan Avor, la lignée Gyre, ainsi que tous les adeptes de la Route Noire, sont exilés au-delà du Val des Pierres ; ils fondent les lignées de la Route Noire : Gyre, Horin, Gaven, Wyn et Fane.
945    Les inkalls du Savoir et de la Guerre sont créés par les lignées de la Route Noire.
948    La dernière tentative des lignées Kilkry, désireuses d’écraser les lignées naissantes de la Route Noire dans le nord, se termine sur un échec ; leurs armées se retirent au sud du Val des Pierres et la construction de la forteresse de Tanwrye commence.
959    L’inkall de la Chasse est créé par les lignées de la Route Noire.
973    Fondation de la lignée Lannis, en récompense de la victoire de Sirian contre les forces d’invasion de la Route Noire, à Kolglas.
997    Haig remplace Kilkry à la tête des lignées du Vrai Sang.
1 052    Fondation de la lignée Dargannan.
1 069    La lignée Lannis-Haig défait les forces de la lignée Horin-Gyre à la bataille du Val des Pierres, près de Tanwrye.
1 070    Mort de Tavan oc Lannis-Haig. Son fils Croesan lui succède et devient thane de la lignée Lannis.
1 097    La lignée Lannis-Haig est durement frappée par une épidémie de fièvre du cœur, à laquelle succombe presque un sixième de sa population.
1 102    La lignée Dargannan se rebelle contre l’autorité des Haig. Gryvan oc Haig, thane des thanes, convoque toutes les armées des lignées du Vrai Sang et marche contre Dargannan.

Cet article, publié dans Fantasy, Focus, Sorties, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Focus : Un monde abandonné des dieux

  1. phooka dit :

    Un premier tome très fort, excellent. J’ai hâte de me plonger dans cette suite!

  2. Julia dit :

    Ce livre me tente particulièrement et je suis certaine que je vais finir par céder. Pourtant j’ai trop de séries en cours mais dès que l’assassin royal est terminé, je pense m’attaquer au premier tome.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s